• Des Parfums de l'Antiquité présentés à Rome

    Des parfums de l'Antiquité présentés à Rome

    Les musées du Capitole à Rome permettent aux visiteurs de découvrir quatre parfums, mélanges d'épices naturelles et d'huile d'olive, recréés par des archéologues à partir de 14 fragrances vieilles de 4.000 ans.

    Ces senteurs ont été découvertes à Chypre sur le site de Pyrgos-Mavroraki, à 90 kilomètres au sud-ouest de Nicosie, dans ce qui semble être une fabrique de parfums de l'Antiquité.

    Les fragrances ont été extraites à partir de traces laissées dans des conteneurs et recréées avec les mêmes techniques que celles de l'époque, selon l'archéologue Rosaria Belgiorno, qui a découvert la fabrique en 2003.

    "Aujourd'hui, nous sommes habitués aux odeurs chimiques et alcoolisées, mais celles-ci sont plus fraîches, et sentent les herbes et les épices, comme l'amande, la coriandre, le myrte, la résine de conifère, la bergamote, mais pas les fleurs", précise Mme Belgiorno, responsable de l'exposition.

    Les parfums ont été réalisés à l'aide de techniques antiques, consistant par exemple à laisser tremper les épices dans l'eau et l'huile pendant des jours. Outre les quatre parfums, que les visiteurs peuvent sentir, l'exposition présente une soixantaine d'objets, dont des amphores, des cruches et de l'équipement de distillation venant du site archéologique.

    Des parfums et onguents de l'Antiquité ont déjà été découverts dans des tombes en Egypte et en Mésopotamie, mais la mise au jour d'une telle fabrique est très rare, souligne Mme Belgiorno. Ce laboratoire de 4.000 mètres carrés, qui aurait été détruit par un tremblement de terre durant l'Antiquité, est dans un état de conservation exceptionnel, ajoute-t-elle.

    A l'âge du bronze et jusqu'au premier millénaire avant J.-C., Chypre a joué un rôle majeur dans la production et le commerce du cuivre et de l'huile d'olive. Celle-ci constituait un ingrédient de base pour les médicaments, cosmétiques et parfums, des produits dont certains étaient exportés, principalement vers la Grèce.

    L'exposition "Les parfums d'Aphrodite et le secret de l'huile", ouverte le 14 mars, fermera ses portes le 2 septembre. AP

    26-03-07



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :