• FOLIE DOUCE  Parfum floral-fruité  1998

    Dans les années trente, Germaine Barton femme peintre, sculpteur, créa à Paris une maison de couture. En 1942, elle s'associa avec la Maison Alix. Ça deviendra la maison de couture Grès. Sa maison deviendra synoyme de coupes en biais, de robes en jersey. Elle rapporte d'un voyage en Indes un bouquet de senteurs qui donnera le jour à son premier parfum Cabochard en 1959. Elle vendit les parfums Grès en 1981 à la British-American Tobacco. Elle mourut en 1993 à l'âge de 90 ans.

    En 1998 Sophie Labbé et Nathalie Larson de ( IFF) créent le parfum Folie douce. 

    Le flacon est  de Serge Manseau. 

    Il contient   :  agrumes, mimosa, cassis, ylang-ylang, héliotrope. iris, citron,

                        laurier, vanille, cèdre, santal, musc.

     

                   HÉLIOTROPE

    Quoi de plus merveilleux qu'une odeur qui nous arrive gratuitement.  Une odeur de déjà connu, odeur d'enfance, odeur de voyages. On voudrait la saisir et la garder à cet instant même, tant elle procure de joie. Mais voilà, qu'elle repart aussitôt nous laissant pourtant un espoir qu'elle réapparaîtra peut-être un jour.Je trouve que ce flacon ressemble beaucoup à ICI de Coty              

     

     

     

    CALINE DE GRÈS est un parfum oriental-floral  2005.

    Un parfum de douceur gourmande pour les séductrices. Dix ans après le parfum Cabotine. Essence

    tendre et joyeusement baptisée Caline. Parfum original , luxueux , sensuel et rempli de plaisir.

    Le nez :  Thierry Wasser  (Firmenich).

    Le flacon : Une forme ronde et féminine, au design léger et tendance. Flacon harmonieux à l'essence rose pâle.

    Les notes de tête        pamplemousse, mandarine, pomme, feuilles de lierre.

    Les notes de coeur     lotus, jasmin, arbre à soie, prune.

    Les notes de fond       pralines, fève tonka, musc, vanille

    ON  POURRAIT   CROIRE QUE  CALINE  EST  LA  PETITE 

    COUSINE  DE  BABY  DOLLS  D'YVES  ST-LAURENT...

    TANT LES FLACONS SE RESSEMBLENT.

                      

                                                                   

    Pour des milliers de femmes dans le monde, CABOCHARD  fut la toute première expérience olfactive. Cette fragrance chyprée universellement connue et son flacon exclusif orné de son incontournable nœud de velours (1959) ont marqué l’histoire de la parfumerie. Une fragrance aussi élégante, affranchie, volontaire et captivante que son inspiratrice Madame Alix Grès, la Grande Dame de la Haute Couture parisienne.<O:p> </O:p>

    Aujourd’hui, les Parfums Grès font renaître ce parfum d’exception sous les traits d’Ambre de Cabochard, renouant avec leurs valeurs traditionnelles tout en déployant des accents totalement inédits, reflets raffinés de l’esprit d’aujourd’hui. <O:p> </O:p>

    Au cœur d'AMBRE DE CABOCHARD, le nouveau parfum oriental signé Parfums Grès, l’ambre s’inscrit dans la tendance actuelle des fragrances opulentes. Cette nouvelle interprétation envoûtante du légendaire Cabochard est une véritable déclaration d’amour faite aux sens. Éblouissant dès les notes de tête (une fusion originale de Baies, de Fruits et d’Épices), il s’épanouit sur une note de cœur fleurie très élégante avant de se fondre tout en douceur sur un accord sensuel de notes ambrées boisées. Composé par deux maîtres-parfumeurs, Jean-Claude Delville de  Firmenich New York, et Jean-Pierre Béthouart de Firmenich Paris, AMBRE DE CABOCHARD s’adresse à une femme élégante, indépendante et sûre d’elle, qui n’hésite pas à choisir un parfum de caractère pour affirmer son style La sensualité, l’opulence et l’élégance qui émanent d'AMBRE DE CABOCHARD ont été magnifiquement interprétées par le célèbre designer parisien, Fabrice Legros  dans un ravissant flacon. Le célèbre nœud Cabochard enlace avec grâce le col du nouveau flacon carré, l'initiale G  dépasse le capuchon, forme à la fois moderne et intemporelle.

                                                          

                                                                                                     

                                

    MY  DREAM      2008

    Parfum floral.

    Le nez: Jean-Christophe Herault

     

    Les ingredients:<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les notes de tête<o:p></o:p>

    Mandarine, ananas, melon, clou<o:p></o:p>

    Les notes de coeur<o:p></o:p>

    <st1:place>Lys</st1:place>, rose, violette, héliotrope<o:p></o:p>

    Les notes de fond<o:p></o:p>

    Santal, iris, vanilla, amber, musc<o:p></o:p>

     

                                   

    MY  LIFE      2008

    Parfum chypré

    Le nez: Marie Salamagne

     

    Les ingredients:<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les notes de tête<o:p></o:p>

    Orange, pamplemousse.<o:p></o:p>

    Les notes de coeur<o:p></o:p>

    Jasmin, heliotrope, cèdre<o:p></o:p>

    Les notes de fond<o:p></o:p>

    Patchouli, santal, vétiver, labdanum, benjoin<o:p></o:p>

                                  

    MA  PASSION      2008

    Parfum floral.

    Le nez : Sidonie Lancesseur

     

    Les ingredients:<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les notes de tête<o:p></o:p>

    Pomme, cannelle, lys<o:p></o:p>

    Les notes de coeur<o:p></o:p>

    Orange, salicylate<o:p></o:p>

    Les notes de fond<o:p></o:p>

    Ambre, vanilla, musc<o:p></o:p>

                                



    3 commentaires


  •        



               

    Lorsque madame Grès sortit en 1959 son parfum CABOCHARD , elle remporta un immense succès.

    Le nez de ce parfum : Bernard Chant  (IFF).

    Le flacon  :  Jean Pérignon avec Guighard Studio.

    Aujourd'hui c'est un flacon assez simple . Mais l'original est un vrai bijou. Il y a un G gravé

    sur le bouchon et le célèbre noeud rappelle sa prestigieuse origine : la haute couture française.

    Ce parfum contient :

    Les notes de tête             sauge sclarée, galbanum d'Iran, estragon.

    Les notes de coeur          jasmin de Grasse, rose de Bulgarie, ylang-ylang des Comores.

    Les notes de fond            mousse de chêne du Maroc, santal, vétiver  des Iles Bourbon,

                                                                     
    Dans ce parfum il y a un ingrédient de synthèse : la quinoline d'isobutyl.

    Le slogan de Mme Grès :   " Cabochard, elle n'en fait qu'à sa tête ".  

    C'est un parfum à la hauteur de son nom " entêtant ". On ne dit plus : Donnez-moi un " Cabochard de Grès ". 

    Cabochard  tout court et on associe à Mme Grès le parfum.

    Ce parfum laisse dans son sillage le souvenir d'une femme idéale. C'est un prestigieux classique

     

    gres_cabotine_250117273958245e695fe702ac.jpg

    CABOTINE    1990

    Parfum chypré-floral-épicé  1990                                        

    Cabotine est la petite fille du célèbre parfum Cabochard de Grès. Pour la femme

    romantique, élégante, séductrice.

    C'est une fragrance pour le jour.

    Les notes de tête                cassia . pêche , prune , coriandre , cardamone , gingembre.

    Les notes de coeur             rose , tubéreuse , ylang-ylang , oeillet , lys de l'Himalaya.

    Les notes de fond               violette , bois de cèdre , vanille , fève tonka.

     


       CARDIOCRINUM  OU

       LYS DE L'HIMALAYA


    gres_cabaret_flacon 250.jpg


    Parfum Cabaret de Grès  2003

    Parfum de séduction

    Parfum boisé-floral

    Les notes de tête        rose, lys de la vallée, baies roses.

    Les notes de coeur     violette, iris
    Les notes de fond      encens, santal, ambre, patchouli, musc.

     

     

     

    AIR  DE  CABOCHARD  2000

    EN 1959 NAISSAIT CABOCHARD DE GRES

    Il fallait un infini respect et un grand culot pour oser toucher au mythe.

    L'Air de Cabochard est né en 2000 dans le respect de la fragrance originelle de Cabochard grâce à Max Gavarry, proche de Madame Grès et rafraîchit, rajeuni par l'oeil neuf de Domitille Michalon. Une jeune femme parfumeur. A l'origine Cabochard est le fer de lance des "Chyprés-cuir", l'Air de Cabochard évoque les notes hespéridés.

    Les notes de tête      bergamote, Kharismal.

    Les notes de coeur   jasmin, rose de Bulgarie, cardamome, muscade, cannelle.

    Les notes de fond     bois de teck, patchouli, santal.

    Classique élégant, les inconditionnelles de Grès retrouveront les légendes olfactives perdues sans renoncer à leur époque. Le flacon de parfum de toilette avec son noeud de verre a été adapté en vapo de 50 ml, 300 F. Un très joli classique comme une musique intemporelle, qui devient très douce. Un vrai parfum.

    <o:p> </o:p>

     


    FLEUR  DE  CABOTINE   2007

    Parfum floral-boisé.

    Fleur de Cabotine invite les femmes à la renconte d’un registre olfactif plus romantique que jamais. Inspirée par la fragrance à succès Cabotine, cette création des parfums Grès repose sur un accord floral léger (réséda, lys blanc, seringa, pivoine). Une fragrance jeune, fraîche, insouciante et résolument féminine, à l’image de la femme qui le porte, une femme d’un naturel léger et romantique. 
    Un bouquet blanc rafraîchi en tête par la mandarine et évoluant vers un sillage délicat d’héliotrope, de nectarine et de musc.

    Parfumeurs : Jean Pierre Bethouart et Jean Claude Delville  (Firmenich). 
    Le flacon : Fabrice Legros.

    Le flacon est vert galbé couronné de fleurs dans un étui feu d'artifice jaune et vert.

     

     

    Les ingrédients :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les notes de tête<o:p></o:p>

    Mandarine, seringa, reseda<o:p></o:p>

    Les notes de coeur<o:p></o:p>

    Lys blanc, pivoine, orchidée, fleur de cactus<o:p></o:p>

    Les notes de fond<o:p></o:p>

    Nectarine, héliotrope, musc<o:p></o:p>

     





     

     


    1 commentaire





  •                                               
                                                                                   1903-1993
                                         
    Connaissez-vous Madame Grès ? Née en 1903 à Paris sous le nom de Germaine Emilie Krebs, cette créatrice de mode, ouvre sa propre maison de couture à Paris en 1941 sous le nom de Grès. Dès lors, elle met au point une technique singulière de coupe autour du drapé dit « à l’antique ». Jamais au cours de sa carrière elle ne cessera d’affirmer sa passion pour les drapés, sous toutes leurs formes. Avec pour matière de prédilection le jersey, Madame Grès sculpte des modèles parfaits, toujours d’actualité en dépit de leur âge.
    Pour la première fois en France, l’exposition rassemble une partie de la collection personnelle de la créatrice. Des prototypes de défilés qu’elle conservait précieusement. Militante des années de la sauvegarde de la haute couture, face à un prêt-à-porter émergent et florissant, l’élégance s’exprime selon elle à travers l’artisanat d’art, le sur-mesure et le raffinement individuel pour chacune de ses clientes. Son mari, Serge Czerefkov, sa fille, Anne.

    Elle lancera plusieurs grands parfums : Cabochard, Cabotine ou Grès pour Homme.

    L'exposition réalisée au Musée de Bourgoin-Jallieu met en scène 70 modèles sur les 250 pièces préservées par Jacques Esterel. Tenues de ville ou de plage, robes de cocktail ou du soir, ces toilettes sont présentées sur des mannequins de craft ou de mousse, conçues aux mesures intérieures de chaque vêtement.

    Cinq spécialistes ont participé au "mannequinage" assistés par une quarantaine de jeunes stagiaires, à la suite d'un partenariat avec deux classes de BTS et CAP "matériaux souples" et "couture floue" des lycées de Grenoble et de Bourgoin-Jallieu. Ont également aidé à cette exposition d'anciennes ouvrières ou mannequins, toujours heureuses d'évoquer leur maison. 


    QUELQUES DATES
    1903 : Naissance de Germaine Émilie Krebs à Paris
    1935 : Premiers costumes pour le théâtre : La guerre de trois n’aura pas lieu de Jean Giraudoux
    1937 : Prix de la Haute Couture, Exposition Universelle de Paris
    1941 : Installation d’un nouveau salon de couture rue de la Paix à Paris
    1959 : Lancement de cabochard, le premier parfum
    1984 : Vente de la maison à Bernard tapie
    1986 : Cession de la maison au groupe Jacques Esterel
    1993 : Décès de Madame Grès

     


                                                                      Madame Grès, entre ombre et lumière (rétrospective)

                                                                                                      NOV. 2004 -  2005  

     Musée de Bourgoin – Jallieu 17 rue Victor Hugo
    38300 Bourgoin – Jallieu 

    En 1941, elle ouvre sa propre maison sous le nom de Grès (quasi anagramme du prénom de son mari, Serge Czerefkov). Très discrète, fuyant toute mondanité, elle consacre son énergie et son talent à la création de toilettes raffinées et élégantes, à la ligne fluide épousant les mouvements du corps. Le textile joue un rôle primordial et le jersey de soie devient son matériau de prédilection.

    Après la guerre, la maison de couture reprend son activité. Madame Grès suit de près l'évolution de la mode mais rien ne viendra perturber sa créativité, ni les innovations de Pierre Cardin en 1960, ni celles de Courrèges ou d'Emmanuel Ungaro, ni le nouveau concept de "créateur de mode" dans les années 70, illustré par Thierry Mugler, Claude Montana ou Jean-Paul Gaultier, ni dans les années 80 avec l'arrivée de stylistes japonais comme Kenzo.Elle traverse quarante années de mode, toujours en quête de son style personnel et d'une forme d'élégance qui n'appartient qu'à elle.

                                                                  
    Le pli Grès doit son nom, bien évidemment, à Madame Grès (1903-1993) créatrice curieusement mal-connue en France, alors qu'elle était citée parmi les 5 plus grands créateurs de Haute Couture à l'étranger. Madame Grès a eu l'idée de demander aux fabricants une étoffe en jersey de soie, ce qui n'existait pas auparavant. Avec ce textile lourd et souple, elle produisit également des robes d'inspiration antique, aux drapés ingénieux et osés

                                                                               
                                                                                                         MADAME ALIX GRES 

                                                                             

    En 1934, à l'Exposition Universelle à Paris, elle obtient le premier prix de la Haute Couture.

    " Je voulais être sculpteur pour moi c'est la même chose de travailler le tissu ou la pierre" .
    et c'est d'une vocation contrariée que Germaine Emilie Krebs, se lance en 1934, sous le nom d'Alix, dans la création de "toiles", prototypes de robes, vendues à des commissionnaires. Elle entre ensuite comme modéliste chez l'une de ses amies et signe les costumes de la pièce de Jean Giraudoux, "La Guerre de Troyes n'aura pas lieu". Elle en créera également pour d'autres pièces de théâtre.C'est à cette époque qu'elle réalise les premiers drapés qui feront son succès, utilisant des jerseys spécialement réalisés pour elle, en grande largeur.

                   

                  JACQUELINE KENNEDY EN GRÈS 1962
         

    Ses toilettes restent intemporelles comme les œuvres de grands artistes. Elle reçoit entre autres nominations ou distinctions, en 1976, pour sa première édition, le Dé d'Or de la haute couture, créé à cette occasion par le joaillier Cartier, qui lui sera remis par Jean-Claude Brialy, à l'occasion de sa collection automne-hiver 76-77. Ses modèles séduisent toujours autant mais sa façon de travailler et de diriger sa maison, refusant toute création et diffusion autres que les modèles de haute couture alors que le prêt à porter triomphe, la mène à des difficultés financières grandissantes. En 1984, elle cède sa maison à Bernard Tapie qui la revend à Jacques Esterel, grâce à qui ce qui restait des modèles de la collection personnelle de Madame Grès n'a pas été dispersé.On vient seulement d’apprendre la mort de Madame Grès, grande dame de la couture, survenue le 24 novembre 1993, à l’âge de quatre-vingt-dix ans, dans une maison de retraite du Var. Sa fille, Anne Grès, s’est refusée à annoncer le décès, car c’était « un secret d’amour ». « Le Monde » de mercredi rapportait ses propos : « A part Pierre Cardin et Hubert de Givenchy qui ont essayé de l’aider, (les gens de la profession) l’ont tous lâchée. Sa mort ? Personne ne saura. Sauf  les gens qui l’aiment. » 
    Elle s'est éteinte dans le plus parfait anonymat.     Journal Le Monde.

    Le monde de la haute couture et de la mode n'apprendra sa mort qu'un an plus tard. 

                                                           



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique