•   

     

    1er grand parfum à base d'alcool. Elle est une eau de senteur. " AQUA REGINAE HUNGARIAE "

    On raconte que, dans la seconde moitié du XIV ième siècle, régnait en Hongrie un monarque du nom de Louis 1er le Grand. Celui-ci, désireux de rattacher la Pologne à son royaume sans entrer en guerre contre le jeune roi de cette nation, invita ce dernier à Buda pour en discuter. Le roi de Pologne fut tellement charmé par la fragrance que portait la reine de Hongrie, alors âgée de soixante - dix ans, qu'il décide de céder sa couronne à une dysnatie si raffinée !

    C'est ainsi que la Hongrie annexa la Pologne, en 1370, lançant la mode de l' Eau de la Reine de Hongrie " dans toutes les cours européennes. Grâce à cette eau la Reine conserva beauté et force. Elle fût offerte à la Reine par un moine.

    Les grandes dames en possédaient toutes un flacon : on peut citer Mme de Sévigné, Madame de Maintenon. Madame de Maintenon recommandait l'Eau de la Reine de Hongrie à ses petites pensionnaires à Saint-Cyr. Elle est décédée après Louis XIV à Saint-Cyr.

                                                                      
                                                                                                               MADAME DE MAINTENON
                                                                                                                         1635-1719

                                                                                                          2ième ÉPOUSE DE LOUIS XIV

     

     


                              DEMOISELLES DE ST-CYR
                       

    Cette eau renferme : de l'essence de romarin, lavande, berga, jasmin, cirse, ambre.Le nez Aurélien Guichard (Givaudan) a reformulé l'Eau de la Reine de Hongrie.


                                                                                 
                                                                                                              AURÉLIEN GUICHARD  

    L'huile est extraite des feuilles de ROMARIN. Le romarin représente le souvenir.

                                                            

                                                                                                                       ROMARIN


    Le romarin est un arbrisseau toujours vert, touffu, poussant dans la garrigue méditerranéenne. On le cultive dans les jardins à la fois comme ornement et pour ses usages culinaires, car c'est un aromate parfumé, délicieux. En phytothérapie on utilise aussi bien les feuilles de romarin que les fleurs.
    Le romarin jouit d'une glorieuse réputation.  Ainsi le poète latin Horace le désigne comme étant une plante sacrée douée de vertus quasi magiques.  Les médecins arabes qui savaient en extraire l'huile essentielle en faisaient grand usage contre tous les maux.  C'est la reine de Hongrie Elisabeth qui immortalisa à jamais le romarin.  En 1378, âgée de 72 ans, souffrant atrocement de la goutte et paralysée, elle reçut d'un monastère la formule d'un élixir de jouvence qui était en fait une macération de fleurs de romarin dans l'alcool. Cette préparation désormais célèbre sous le nom d'Eau de la Reine de Hongrie permit à celle-ci de retrouver miraculeusement sa vigueur et sa fraîcheur ce qui la fit demander en mariage par le roi de Pologne malgré son grand âge. Pendant des siècles, cette eau de romarin connut un extraordinaire succès, certaines recettes ajoutant d'autres fleurs au romarin : lavande, menthe et origan. Usage interne : Le romarin se caractérise par son efficacité sur le système digestif. Excellent stimulant hépato-biliaire, il est recommandé dans le cadre de problèmes digestifs : insuffisance hépatique, jaunisse, ballonnements, spasmes digestifs, gastriques et intestinaux. Draineur, diurétique et dépuratif, il est bénéfique en cas de surcharge pondérale.
    Le romarin est un antalgique et analgésique efficace utilisé en usage externe en cas de douleurs musculaires et articulaires, de crampes, lumbagos et contractures.
    Usage externe : Particulièrement utilisé dans les produits capillaires, le romarin est reconnu pour son pouvoir cicatrisant, antiseptique, astringent et régénérant. Il est également un excellent séborégulateur. Utilisé en parfumerie.

    ON RETROUVE CETTE EAU CHEZ FRAGONARD (GRASSE)  France.

                    

             

      

              

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique