•  

    EBay vient de se voir infliger lundi 30 juin 2008 une amende record. Près de 40 millions d'euros de dommages et intérêts que le site de vente en ligne devra verser à 6 marques du groupe de luxe LVMH : Louis Vuitton, Christian Dior Couture ainsi que les 4 marques de parfum Christian Dior, Kenzo, Givenchy et Guerlain pour atteinte au réseau de distribution sélective. Même si eBay a décidé de faire appel, plusieurs analystes estiment qu’il s’agit d’un tournant pour la vente en ligne de parfums et d’articles de luxe et qu’eBay devra sans doute revoir son modèle économique. Ce n’est effectivement pas le 1er procès contre eBay et sans doute pas le dernier non plus. Le site a déjà été attaqué par plusieurs marques de luxe telles Rolex, Tiffany et Hermès. Et d’autres condamnations pourraient suivre, notamment pour ‘contrefaçon de flacons de parfums’ de marques du groupe L’Oréal. Si les précédentes amendes avaient été plus clémentes (Hermès avait reçu vingt mille euros de dommage et intérêts pour contrefaçon), la confirmation de cette amende de 40 millions pourrait avoir un rôle hautement dissuasif. Après la fin de la vente de parfums décantés sur eBay (voir notre dossier du 27 août 07), on va peut être assister à la fin de la vente de parfums tout court sur eBay. De plus en plus de marques ont en effet décidé d’encadrer la vente en ligne de leurs parfums en créant leur propre site de vente ou en créant des e-corners sur les espaces de vente en ligne de parfums de chaînes comme Sephora ou Marionnaud. Quant aux décanteurs, les marques n’ont pas encore frappé. A suivre…


    votre commentaire
  •  

     

    1- L’Oréal : Lancôme, Biotherm, Kiehl’s, Girorgio Armani, Cacharel, Ralph Lauren, Paloma Picasso, Guy Laroche, Diesel, Viktor&Rolf, The Body Shop (a racheté en janvier 2008 Yves Saint-laurent, Roger & Gallet, Stella Mc Cartney, Boucheron, Zegna, Oscar de la renta, Alexander Mc Queen)


    2- Procter & Gamble : Hugo Boss, Old Spice, Lacoste, Jean Patou, Valentino, Gucci, Escada, Puma, Anna Sui, Ghost, Dunhill, Laura Biagiotti, Dolce & Gabbana, Christina Aguilera


    3- Unilever (n’a plus de marques de parfum sélectif, mais détient Axe, Brut et Impulse)


    4- Estée Lauder : Estée Lauder, Aramis, Clinique, Tommy Hilfiger, Donna Karan Jo Malone, Michael Kors, Missoni, Tom Ford, Kate Spade


    5- Avon


    6- Shiseido : Shiseido, Serge Lutens. Beauté Prestige International : Issey Miyake, Jean-Paul Gaultier, Narciso Rodriguez


    7- Kao : Molton Brown


    8- Beiersdorf (détient les marques Nivea, La Prairie…)


    9- Johnson & Johnson (détient par exemple les marques Le Petit Marseillais, Neutrogena, Evian Affinity ou Biafine...)


    10- Limited brands : Victoria Secret


    11- Alberto Culver


    12- Coty
    Coty Prestige : Calvin Klein, Cerruti, Chloé, Chopard, Davidoff, Gwen Stefani, Jennifer Lopez, Jil Sander, Karl Lagerfeld, Kenneth Cole, Marc Jacobs, Sarah Jessica Parker, Vera Wang, Vivienne Westood.
    Coty Beauty : Celine Dion, David and Victoria Beckham, Desperate Housewives, Esprit, Kate Moss, Kylie Minogue, Miss Sixty.


    13- LVMH Louis Vuitton Moet Hennessy : Christian Dior, Guerlain, Givenchy, Kenzo, Loewe, Acqua di Parma, Fendi, Pucci, Sephora


    14- Chanel


    15- Henkel : La Perla, Krizia, Fiorucci, Ferrari


    16- Mary Kay


    17- Yves Rocher


    18- Natura


    19- Alticor


    20- Pacific Corp. : Lolita Lempicka, Jean-Charles de Castelbaljac


    21- Kose Corp.


    22- Aliance Boots PLC


    23- Revlon


    24- Groupe Clarins : Clarins, Azzaro, Thierry Mugler, Stella Cadente, L’Occitane (10%)


    25- Puig : Carolina Herrera, Paco Rabanne, Nina Ricci, Prada, Comme des Garçons


    26- Oriflame


    27- Elisabeth Arden : Elisabeth Arden, Elisabeth Taylor, Britney Spears, Mariah Carey, Hilary Duff, Geoffrey Beene, Giorgio Beverly Hills


    28- Pierre Fabre


    29- Pola Orbis Holdings


    30- PPR (Pinaud Printemps Redoute) : Yves Saint-laurent, Roger & Gallet, Stella Mc Cartney, Boucheron, Zegna, Oscar de la renta, Alexander Mc Queen (cédés en Janvier 2008 au groupe L’Oréal)


    38- Sisley


    39- Euroitalia : Moschino, Allessandro Del’Acqua, Versace



    43- L’Occitane en Provence


    47- Inter Parfums : Burberry, Lanvin, Paul Smith, Christian Lacroix, Roxy, Van Cleef & Arpeels, Nickel, Celine, Diane von Furstenberg



    52- Bulgari



    73- Maurer&Wirtz : Tabac Original, Betty Barclay, Eau de Cologne 4711


    77- Sarbec : Jacomo


    78- Parlux : Paris Hilton, Guess, Ocean Pacific


    79- Hermès International



    86- Compagnie Financière Richemont : Cartier


    87- Groupe Jacques Bogart : Bogart, Chevignon, Façonnable, Ted Lapidus, Bugatti, Naf Naf

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

                        

     

    Il est notamment propriétaire des parfums Alain Delon et Grès.

     

    « Je suis très heureux. C'est un rêve », lâche celui qui, non content de posséder la plus grande collection de flacons Lalique au monde, vient de s'offrir pour 40 millions d'euros la cristallerie grandeur ­nature… L'air tantôt grave, tantôt rieur, ce Suisse de 51 ans, patron fondateur de la société Art et Fragrance, et qui parle quatre langues, l'a finalement emporté sur le projet de l'homme d'affaires indien à qui la maison avait été promise par le groupe Pochet.

    Un cauchemar pour les 600 salariés qui craignaient une délocalisation, et qui soufflent donc aujourd'hui. Car le repreneur voit grand pour l'entreprise dans laquelle il compte investir 12 millions d'euros, et qui a renoué avec l'équilibre sous la férule d'Olivier Mauny. Cet ex-LVMH arrivé il y a 4 ans demeure DG délégué, quand Silvio Denz devient, lui, président et directeur général. Le rachat de Lalique, « marque mondialement connue » et acquisition plus grosse que son groupe (67 millions d'euros de chiffre d'affaires, contre 22 millions), consacre le parcours d'entrepreneur de l'autodidacte qui développe aujourd'hui ses affaires depuis Londres. « Question de fiscalité », confie-t-il.

    Né à Bâle, « pas trop loin de l'Alsace » et de Wingen donc, où se trouve le site de Lalique), ce fils de commerçant a fait fortune en transformant une petite affaire familiale de parfums de gros en une chaîne de ­parfumerie devenue la plus importante de Suisse (100 magasins) et revendue en 2000 à Marionnaud pour 100 millions d'euros. Le jack-pot pour celui à qui sa formation en finances et en marketing sur le terrain, en Grande-Bretagne, en Suisse et aux États-Unis, sut ainsi profiter.

    Depuis, propriétaire des parfums Alain Delon et Grès notamment, cet épicurien, qui a investi aussi dans l'immobilier à Londres et dans le vin, à Bordeaux notamment (château Faugères et château de Chambrun), sut redéployer avec Art et Fragrance (22 millions d'euros de chiffre d'affaires) une affaire prolifique de production et de distribution internationale de parfums. Il l'avait introduite en Bourse à Berne l'an dernier, dans le but « d'acquérir des maisons de luxe et dans le domaine des parfums ». Mission réussie aujourd'hui.

    <liste><element></element></liste>
     

     


    votre commentaire
  •  

    Art & Fragrance (Suisse) achète Lalique au groupe Pochet pour la somme de 44 millions euros.

    13-02-08


    votre commentaire
  • LA  MAISON  DE  COLETTE

     

    La maison natale de Colette (en 1873) connaît des aventures Après la dernière guerre, la célèbre bâtisse, maison de maître plantée au cœur du village bourguignon, a été vendue à un médecin qui l’a gardée presque intacte. L’un des fils l’habite, mais des problèmes de succession amènent la famille à s’en séparer. Cette fois, c’est la Société des amis de Colette (1) qui est en alerte. «Ce n’est pas une simple maison d’écrivain, lit-on sur la pétition qu’elle fait circuler. Elle a été si souvent évoquée et mise en scène par Colette qu’elle est devenue un peu la maison natale de tous ses lecteurs.»

    Mis en vente en février à 320 000 euros, évalué à 275 000 euros par les Domaines, le bâtiment cherche preneur à 1,5 million, vu l’intérêt suscité. «Façade classée, lieu empreint de poésie», claironne l’annonce. «Ce prix est délirant», soupire Foulques de Jouvenel, petit-fils d’Henry de Jouvenel (l’un des maris de Colette), qui rêve de voir la maison devenir un lieu dédié au souvenir de l’auteur des Claudine. «Un lieu vivant : on pourrait y transférer le Centre d’études Colette [actuellement à Auxerre, ndlr], y organiser des expos, des concerts, des lectures, des séminaires, des résidences d’écrivains.» Le musée Colette de Saint-Sauveur resterait en place, car la maison - dont la répartition des pièces et les façades n’ont pas changé depuis que Colette l’a quittée - n’est pas suffisamment grande pour tout accueillir. Là encore, le dossier est complexe, le conseil général de l’Yonne serait prêt à apporter 80 % du montant nécessaire à l’acquisition si la commune prenait en charge les 20 % restants. Mais celle-ci rechigne, les municipales approchent. Or sauver les maisons d’écrivains n’est pas électoralement très porteur. Et le pilote pourrait faire défaut, la Société des amis se voyant plutôt comme «la cheville ouvrière» du projet.

     

    Je viens de recevoir une nouvelle de "Nina", grand merci. A date, d'après l'Association des amis de Colette, ils ont eu 1500 signatures.

    Il y a peut-être de l'espoir !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique