•  

     

             

     

                     

                  Annick goutal

                     

     

     

           Goutal

                                                                   

     

    ANNICK GOUTAL est née en 1945 à Aix-en Provence. Elle a passé son enfance à faire des gammes et des arpèges. Elle était douée et son père a décidé qu'elle serait musicienne. Une enfance studieuse donc, une enfance heureuse entourée de cinq soeurs et de deux frères. En 1961, elle décroche le premier prix de piano au conservatoire de Paris. Son père était confiseur près de la place Péreire à Paris. Annick décide de partir pour Londres. Elle était à la recherche d'une passion aussi forte que la musique. Elle ouvre une boutique de brocante. Les parfums apparaîtront fin des années 70, par la cosmétique et son amour des produits naturels. C'est avec son amie Micheline Perrault qu'elle commence ce qui sera sa passion. Elle parfume des crèmes. Elle va étudier à Grasse, chez Robertet. Elle se découvre en territoire connu. Elle devine que le parfum est une musique silencieuse. Sa première création sera FOLAVRIL parfum fruité et frais rempli de jasmin, de mangue, de fleur de boronia. 

     

                                                                  Goutal boutique                   

     

                       

    A début des années 80, elle ouvre sa boutique rue de Bellechasse. Elle crée des parfums sans arrêt avec Isabelle Doyen. Une vraie boulimie. Treize parfums entre 1981 et 1985. Dont le célèbre PASSION un parfum de jasmin, tubéreuse et vanille. Et l'HEURE EXQUISE où l'iris poudré répond au santal dans un sillage de rose de Turquie.  EAU DE CHARLOTTE qu'elle trouve gourmand. EAU DE CAMILLE toute fraîche, tubéreuse, rose. Et la célèbre EAU D'HADRIEN son plus grand succès, un hespéridé qui contient du citron de Sicile, puis SABLES aux senteurs de bois fumé, des immortelles et encore des immortelles. Elle utilise des essences naturelles dans tous ses parfums. On commence à parler des parfums Annick Goutal. C'est du bouche à oreilles. En 1986, elle remporte un prix d'excellence.  

    Elle aimait se retouver avec sa famille à Ars-en Ré (Ile de Ré) à 4 heures de Paris. Les parfums SABLES et  EAU DU FIER sont des souvenirs de l'île de Ré. Tous les parfums d'Annick Goutal sont vendus dans le même format de bouteille, flacon griffé, sphérique avec un bouchon or classique avec des décorations dorées. Les flacons sont rechargeables.

    En 1985, Annick Goutal cherche un partenaire, Jean Taittinger président de la Société du Louvre veut s'ouvrir sur les parfums. Cette petite enseigne c'est le coup de foudre. Il propose un parténariat à 50/50.

     

                                                             Brigitte taittenger                 

                                                                                                             BRIGITTE TAITTINGER

                                                                        

            

    En 1991, Jean Taittinger propose la présidence à sa nièce. Elle a 32 ans. Et voilà qu'Annick Goutal revient. Brigitte à la gestion et Annick à la création. Elle peut créer ce qu'elle veut. Le chiffre d'affaire double et en 1997 les parfums Annick Goutal sont repartis. Elle crée GRAND AMOUR un fleuri luxueux avec chèvrefeuille, lys et jacinthe. EAU DU SUD, le beau parfum méditerranéen. Et, PETITE CHÉRIE dédiée à sa fille Camille, irisée comme la rose, veloutée comme la pêche, vanillée, juvénile.

    Annick crée et veut créer, mais la maladie progresse. Plus que jamais cela prend un travail d'équipe, un travail de famille, avec son mari Alain violoncelliste et sa fille Camille. Annick veut mettre un nom sur cette idée qu'elle a depuis 10 ans. Elle y travaillera jusqu'à la fin. Ce parfum sera terminé fin juillet. Le 20 août Annick est décédée. À l'âge de  53 ans. Ce parfum s'appelle CE SOIR OU JAMAIS. La volonté de la maison est de rester fidèle à ce qu'Annick a été. Camille Goutal et Brigitte Taittinger sont les gardiennes de ce trésor.

    Annick Goutal a créé 25 parfums. 
                                       

                                                 LES 2 NEZ DE LA MAISON GOUTAL

                                                                                   Camille isabelle

     

                                  

     

                                                                            

     

    Parfum EAU d' HADRIEN   1981

    Le parfum est un best-seller. Il représente à lui seul environ 25 % du chiffre d'affaires d'Annick Goutal et la ligne la plus riche de la marque avec une trentaine de références - de l'eau de toilette à la crème parfumée en passant par les paillettes de bain ou le gel douche. Faciles à porter et faciles à offrir. Pensé pour les femmes il séduit également les hommes. mais aussi les ados et les grands-mères, les parisiennes, les brésiliennes, les américaines, les hommes politiques. mais pas tellement les japonaises.

    Il est très difficile de dresser un portrait de la femme ou de l'homme Hadrien., constate Camille qui assure la relève depuis le décès de sa mère en 1999. Elisabeth est responsable de la boutique de la rue Castiglione.  Souvent ce parfum plaît aux gens, sûrs de leur personnalité, qui veulent juste sentir bon. Il ne fait pas partie de ses parfums derrière lequel on peut se cacher. Il s'est vendu  à de nombreuses reprises à des femmes adeptes de Shalimar de Guerlain, un oriental capiteux malgré ses notes de tête d'agrumes. C'est tout l'intérêt de cette eau, très légère aux premiers effluves mais plus complexe qu'elle n'y paraît. Isabelle Doyen, responsable de la création avec Camille Goutal et ancienne collaboratrice d'Annick, confirme "Ce n'est pas une simple fragrance fraîche, elle a une vraie personnalité mêlée à un côté très tendre. Pour la créatrice Eau d'Hadrien ce parfum évoquait les jardiens italiens chauffés par le soleil, mais pour Camille c'est sutout une odeur associée à la boutique de la rue Bellechasse, quand elle était petite fille.

     

                                                                               

                                                                                              

                        

     

    Au moment de sa sortie il y a plus de 25 ans, la mode n'était pas aux eaux de toilette fraîches. Annick Goutal a pourtant suivi son idée et fait mentir Hadrien qui affirme dans le roman de Marguerite Yourcenar : "C'est avoir tort que d'avoir raison trop tôt". La coïncidence fût romanesque. Annick Goutal lance son premier parfum, Eau d'Hadrien et Marguerite Yourcenar entre à l'Académie française. Un beau présage pour la parfumeuse qui a trouvé son inspiration à la lecture des mémoires d'Hadrien. Envoûtée par le récit intimiste des longs voyages du fils adoptif de Trajan dans l'Empire romain, elle compose un hespéridé frais, aux notes acidulées de citron de Sicile et de pamplemousse associées au cédrat et au cyprès.

          

            

     

                                                           

    Subtil arc-en-ciel olfactif, l'Eau d'Hadrien d'Annick Goutal distille ses notes hespéridées fraîches et joyeuses. Citron de Sicile, cédrat, mandarine verte s'acoquinent au cyprès, au basilic, au galbanum, à l'ylang-ylang calmés par la douce hédione. Un parfum de Toscane qui séduit l'homme et la femme. Pour fêter l'évènement, la fragrance mythique se love dans un flacon boule papillon, peint à la main par Caroline Rennequin. Une collection, très esprit maison, qui attire la main comme un aimant. On aime cet objet de désir, élégant et poétique, et cette senteur émotion qui parle au coeur. Edition limitée numérotée de 1 à 1000.

                  Eau d''hadrien

                                                         

                                          


                                                   

     

     

                

     

             

     

                

     

                                                     

     

     

                 

     

                                                                                                           

                                           

     

                                                                   

                     

     

                                                                               

                                                                

     

                                                                       

     

                                                                 

     

                                              

                                                                 

                                                                                   

        

                                  

          

                                               

                              

                          

                                                             

     

                                                                          

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique