•  

                                                                                  

                       Shrek le film

                             

                                                                                                                   

                          Shrek en hiver

     

    Shrek est un film en images de synthèse d'Andrew Adamson et Vicky Jenson adaptation d'un conte de fées de William Steiq par DreamWorks SKG Studio (Paramount) en 2001.

    Le nom Shrek est la translittération YIVO du mot Yiddish  רעק qui signifie « peur » ou « terreur ». En allemand, il signifie « effroi » (scherecklich signifie « terrible »).

    Shrek, un  ogre verdâtre, cynique et malicieux, a élu domicile dans un marécage qu'il croit être un havre de paix. Un soir, alors qu'il comptait dîner tranquillement, il découvre que son marais a été envahi par des créatures enchantées (lutins, nains, sorcières). Il se rend alors au château du seigneur Lord Farquaad, qui aurait soi-disant expulsé ces êtres de son royaume. Ce dernier souhaite épouser la princesse Fiona, car il lui faut être marié à une princesse pour pouvoir être roi, mais celle-ci est retenue prisonnière par une abominable dragonne. Il propose donc un marché à Shrek : s'il se porte au secours de la princesse à sa place, il lui rendra son marais. Accompagné d'un âne bavard comme une pie, Shrek décide d'accomplir cette quête.

     

    Après la mort du roi,Shrek et Fiona sont contraints de régner sur le royaume de Fort Lointain . Toutefois, s'ils peuvent trouver le digne héritier du trône et le ramener au royaume, ils pourront retourner dans leur marécage. Shrek, l'Âne et le Chat Botté partent donc de leur côté, laissant Fiona seule au château et à la merci d'un coup d'État du Prince Charmant qui bien décidé à régner sur le royaume supprime, avec l'aide de monstres et de sorcières de contes de fées, tout les habitants qui s'opposent à lui.

     

                                                                                                                                                     

                                                                                                       

     

        

      

     

                               

     

         

              

                                                                                                               

     

       

      

    J'ai entendu qu'il y avait un accord secret
    Que David jouait et cela plaisait au Seigneur
    Mais la musique te laisse tout à fait indifférente, n'est-ce pas
    Ca fait un peu comme cela, la quarte, la quinte

    L'accord mineur tombe et l'accord majeur s'élève
    Le roi déchu compose l'hallelujah

    Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

    Ta foi était forte mais tu avais besoin de preuves
    Tu l'as vu se baignant sur la terrasse
    Sa beauté et le clair de lune t'ont renversé
    Elle t'a attaché sur sa chaise de cuisine
    Elle a cassé ton trône et coupé tes cheveux
    Et de tes lèvres elle a tiré hallelujah

    Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

    Mon amour, je suis déjà venu ici
    Je connais cette pièce et j'ai marché sur ce sol
    Je vivais seul avant de te rencontrer
    J'ai vu ton drapeau sur ton arche de marbre
    Mais l'amour n'est pas une marche de victoire
    C'est un hallelujah froid et brisé

    Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

    Il fut un temps où tu me laissais savoir
    Ce qui se passait vraiment dessous tout ça
    Mais maintenant tu ne me montres plus jamais ça, n'est-ce pas
    Mais souviens-toi du moment où je bougeais en toi
    Et la sainte colombe aussi
    Et chaque souffle que nous respirions était un hallelujah

    Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

    Bien, il y a peut-être un dieu là-haut
    Mais tout ce que j'ai appris de l'amour
    Etait comment tuer quelqu'un qui t'as surpassé
    Ce ne sont pas des pleurs que tu entends la nuit
    Ce n'est pas quelqu'un qui a vu la lumière
    C'est un hallelujah froid et brisé

    Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah... .

     

     

                             

     

                  

                                 






                                                                              





     Shrek 5













               

                                                                                          




    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique