•  

                       Femme qui se parfume 

     

                                                       

                                                          

                                                                                                                                                                                             

                                                                                                                   

    Jean-François Houbigant originaire de Grasse, vint s'installer à Paris en 1775 pour vendre des gants, des parfums et des corbeilles de mariages.

     

                                                      

          

                                   

    Il établit sa boutique rue Faubourg Saint-Honoré avec l'enseigne " A la Corbeille de Fleurs".

    Il a eu comme clients:   Marie-Antoinette          

                                         2 empereurs français

                                         en 1829 la princesse Adélaïde d'Orléans.

                                         en 1890 Maria Fiodorovma épouse 

                                         d'Alexandre III de Russie

                                         Madame Du Barry favorite de Louis XV

                                         la reine d'Angleterre.

     

    Il était donc fournisseur de la cour, de la noblesse, et du clergé. Au 18ème siècle la vogue du parfum vint en complément des fards et des poudres. Dans la chambre de Napoléon 1er mourant à Ste-Hélène, 2 pastilles d'Houbigant brûlaient dans la cassolette. En 1882   il crée le 1er parfum moderne  Fougère Royale  type fougère, il utilise la coumarine (synthétique) inventée en1868 par Perkin. En 1913, le nez Robert Bienaimé créa : "QUELQUES FLEURS " 1er parfum classique. En 1935, Robert Bienaimé ouvrira sa maison de parfums.

    Fougère Royale a été ré-édité sous le nom de Duc de Vervins. C'était le parfum préféré de Guy de Maupassant, et du mari d'une amie.

          

           Compact Houbigant

     

                                                

     

                                          

                 

                                     

                                    

     

                                                       

                                       

                                                                                                                                                               

     

                                                                

     

                                                                              

     

                                                           

     

                                                    

                                             

    Houbigant s'est installé à Vervins dans l'Aisne, Picardie, Nord de la France à 180 kms au nord de Paris sur l'axe Paris Bruxelles, en 1989. Cette région étant très sinistrée au niveau économique et ce depuis longtemps, il fallait faire venir des entreprises coûte que coûte, alors une usine s'étant libérée,  la marque de biscottes Pelletier, et les gâteaux LU, ils ont construit une usine toute neuve, alors l'ancienne a été proposée pour le franc symbolique.

    Houbigant est donc venu et a transformé la vieille usine en un très beau site, la façade de l'usine vue seulement côté cour, a été faite en marbre rose venu tout droit d'Italie, une fois terminée, elle a été cassée, car certaines plaques n'étaient pas de la même couleur. Tout ayant été peint en rose (joli, pas un rose Barbie) et avec des jardins à la française, les gens de la région ont commencé à l'appeler Dysneyland (Dysneyland Paris a vu le jour à peu près à la même époque).

    À l'intérieur de ce que les américains et anglais appelaient pompeusement le château, pour les gens de Vervins c'était juste une grande maison, c'était magnifiquement meublé,  mais occupé uniquement par un chat la plupart du temps, car réservé aux visites VIP. Derrière le château un très joli jardin anglais.

    Derrière ces façades, une usine ultra moderne, la jolie façade cachait toutes les grandes cuves en acier inoxydable qui contenaient les jus.

    Angelica s'occupait des expéditions, elle avait en charge l'équipe de 5 préparateurs de commandes, la douane à l'import et à l'export, et le suivi des commandes de sous traitance, pour Carven, Elisabeth Arden, Karl Lagerfeld, ainsi que les relations pour tout ce qui concernait les commandes et autres questions avec les bureaux en Angleterre où se trouvait le service commercial, les Etats-Unis, l'Italie, l'Allemagne et la Hollande, on a fini par compter sur Angelica pour  tout.  

    La belle aventure s'est terminé en septembre 94, reste seulement le Quelques fleurs et le duc de Vervins qui sont maintenant fait en Angleterre. La marque a été vendue à un certain Tony Nash avec qui nous travaillions mais je ne sais pas ce qu'il était exactement dira Angelica.

    Il a aussi repris le Présence de chez Parquet qui était aussi à nous, je ne sais pas ce que sont devenu Lutèce, Chantilly , Demi-jour, Raffinée  et  CIAO.

    Le propriétaire Enrico Donati peintre renommé aux Etats-Unis est décédé au début de 2008 dans un accident de taxi à New York. Il avait 100 ans.

    Aujourd'hui l'usine est occupée par Givenchy et Kenzo. 

    Je remercie Angelica qui m'a fourni tous ces précieux renseignements et ces belles et authentiques photos.

    Je vous invite sur le site d'Angelica :  http://rochangel.musicblog.fr/

    Merci à Angelica pour les parfums et photos Houbigant. 

                                                                                                                                                                                                                                                 

            

     

     

                                                                                

                                             

    QUELQUES FLEURS  1913

    PARFUM FLORAL

    Bouquet floral, le triomphe de la parfumerie.

    Il contenait  :  lilas, rose, jasmin, violette, orchidée, en plus de l'aldéhyde hydrocitronellal qui ajoute une note fleurie au parfum.
    Le designer : Albert Mourgues. En 1985, ce fut la réédition  avec la formule suivante.

    Notes de tête      bergamote, orange blossom, citron,  estragon

    Notes de coeur   rose, jasmin, tubéreuse, lys de la vallée, ylang-ylang, orchidée, iris.

    Notes de fond    santal, mousse de chêne, ambre, musc, tonka, civette

    <o:p>


                 roses
                                                              

     

                                                                                           
    Mon plus grand bonheur c'est d'avoir pu voir la bouteille originale de (1913) sur la coiffeuse de ma mère Eulalie Paquet (1896-1955) . J'ai gardé cette senteur en mémoire, et aujourd'hui je peux me remémorer ces bonnes effluves en utilisant la réédition de (1985). 
     

                                                                                            19-03-07

                                                

    </o:p>

                                                                                                       

                                                           


                          

                      

                            

                                  VOUS AVEZ DES RENSEIGNEMENTS !

                               
     

                                      PARFUM INCONNU DATE DE 1912            

    La formule se trouve à l'Osmothèque de Versailles. PARFUM INCONNU aurait été créé par le nez Paul Parquet. Ce parfum aurait été commercialisé que très peu de temps. Espérons que ce parfum sera ré-édité !

     

                                                                

                                       

                                      JE POSSÈDE CE PARFUM 17-05-07 

                      Lutèce 1984

                Parfum oriental-floral
                     Il renferme : mandarine, pivoine, rose. 

                       


                                                  


                                  





     

    Chantilly 1941
    Parfum ambré-doux

                                               
                           
            





    Raffinée 1984
    Parfum ambré-fleuri-épicé.
    Raffinée: peut-être le plus beau compliment que l'on puisse faire à une femme. Raffinée porte son nom avec toute l'élégance, la distinction et le goût des grands de la parfumerie française. Raffinée : un nom évocateur de beauté calme et assurée, un parfum envoûtant et secret qui flatte l'imagination.
    Ce parfum contient: 200 produits, plusieurs sont tenus secrets. Rose, jasmin, iris, mimosa, fleurs exotiques, herbes, encens. 
    Le designer : Alain de Mourgues.


          

     

     

                                                

     


     

                                                                                  

     

     

                                                                          

     

                                                                     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     
     

     

     

     

     

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique