•  

     

     

         

     

    Guy Laroche est né à La Rochelle en 1921. En 1955, Guy Laroche part étudier les nouvelles méthode de fabrication de prêt-à-porter aux Etats-Unis. Deux ans plus tard, il ouvre sa propre maison de couture, avenue Franklin Roosevelt, dans le 8e arrondissement à Paris. Les 60 modèles qui y sont présentés rencontrent tout de suite le succès. Guy Laroche prend le statut de Grand Couturier. Il donne une nouvelle image de la femme : "l'Allure Laroche". Guy Laroche aime les couleurs. Il lance la mode des couleurs comme le rose, le orange, le corail, le topaze, le turquoise.  Il ose les coupes et les matières innovantes : manteaux plissés, décolletés vertigineux, dos-bénitiers. Les robes et les tailleurs du soir sont entièrement brodés, ornés de perles et de paillettes.

    En 1961, Guy Laroche installe sa maison de couture dans un hôtel particulier avenue Montaigne. Il lance sa première collection de prêt-à-porter de luxe et ouvre sa première boutique, à la même adresse. En 1966, Guy Laroche lance le parfum Fidji, crée sa première collection de prêt-à-porter pour homme et ouvre sa première boutique Guy Laroche Monsieur. En 1972, Guy Laroche lance l'eau de toilette pour homme Drakkar. L'année suivante, il ouvre une seconde boutique Guy Laroche Monsieur, rue du Faubourg Saint-Honoré. En 1974, Guy Laroche lance Guy Laroche Diffusion, la nouvelle ligne de prêt-à-porter de la maison. Il ouvre de nouvelles boutiques en France et à l'étranger.

    En 1982, c'est le lancement de Drakkar Noir, une eau de toilette pour homme, qui devient immédiatement un succès mondial. En Juillet 1985, Guy Laroche reçoit le Dé d'Or, prix de la Haute-Couture, pour sa collection automne-hiver 1985. En 1987, Jacques Chirac, Premier Ministre et Maire de Paris, décore Guy Laroche des insignes de Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur. Deux ans plus tard, Guy Laroche reçoit son second Dé d'Or, pour sa collection Haute-Couture printemps-été 1989. Guy Laroche s'éteint le 17 février 1989. Depuis, ce sont des créateurs de renom qui ont assuré la pérennité de la maison : Michel Klein, Alber Elbaz. Aujourd’hui, c'est Marcel Marongiu qui assure la direction artistique de la maison Guy Laroche.

                                            

       

     

    Guy Laroche
    35 rue François 1er
    Paris 8e

    Parfum floral-oeillet 1966
    Fidji fut le premier produit marketing français, associant une image forte à un couturier de prestige, comme seuls les Américains savaient le faire à l'époque.L'idée germa au club Méditerranée d'Agadir, où les dirigeants de la firme passaient leurs vacances.Quel était le plus beau rêve d'alors ? Découvrir l'île mythique et paradisiaque. Et ce fut la naissance de Fidji."La femme est une île, Fidji est son parfum" : le slogan fera date.Fidji est depuis longtemps un grand succès parce que son imaginaire est intemporel et international.Son concept est bien supérieur à la notoriété de sa marque, Guy Laroche.Gai, ensoleillé, toujours agréable pendant des années, ce pafum fleuri a été l'une des fragrances les plus appréciées internationalement.
    La tête a une modernité verte de galbanum, de jacinthe, tonifiée par la bergamote et le citron.L'oeillet, une fleur épicée, renforcée de girofle, lui donne son caractère. A ses côtés, la rose, le jasmin et des notes violettes.Le fond est délicatement poudré par les baumes, le musc, le patchouli, le santal et l'ambre.
    Le flacon reprend la forme d'un ancien parfum,Tropique de Lancôme.Lorsqu'il tomba au sol, sa forme à l'envers donna l'idée du bouchon !
           Oeillets


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique