•  

     

                            ballerine rose       

              

     

              

     

               Mautin

    Si vous avez déjà passé une nuit au Park Hyatt, ce halo enveloppant de patchouli, de cuir de Russie, d'effluves d'orange de Floride et de notes vanillées, légèrement caramélisées ne vous a probablement pas échappé. Ces accords envoûtants se retrouvent dans l'ensemble des produits d'accueil, présents dans les salles de bain : gel douche et bain, shampoing et lait pour le corps. Le Park Hyatt est le premier hôtel qui lance, avec la complicité d'un parfumeur, son propre parfum. Blaise Mautin a grandi au milieu des jouets, sa famille étant propriétaire du Nain Bleu. L'enseigne crée en 1836 est l'une des plus anciennes boutiques de joujoux. Enfant, il rêve de créer le parfum Nain Bleu. Fidèle à sa passion, plus tard il suit une formation à Grasse auprès des plus grands parfumeurs. Il passe par Ipsica (Institut supérieur international du parfum-de la cosmétique et de l'arôme alimentaire) et à l'Osmothèque de Versailles. Dans son labo personnel il crée sa première fragrance. Ses parfums lui apporte une notorité. Les journalistes s'intéressent à son travail. Les premiers articles sur TF1, font affluer les commandes. Suite à un article il est contacté par l'hôtel Park Hyatt. Aujourd'hui, il a une clientèle en France, au Japon et en Russie.

             

                     Zen 

    Sentir un lieu, les objets qui peuplent son espace, la personnalité de ceux qui évoluent, sentir une atmosphère avant de la traduire en parfum, cela ne s'improvise pas dira Blaise Mautin. Les images ont un pouvoir très important, avec les sentiments qui s'en dégagent. Les matières, les couleurs sont des pourvoyeurs de sensations. Un monde tout à la fois imaginaire et réel. Le sur-mesure est une spécialité de Blaise Mautin. Chaque climat lui est métaphore qu'il sait traduire en accords parfumés toujours plus audacieux. Des établissements aussi célèbres que le Bristol à Paris, le Brenner's à Baden-Baden, le Park Hyatt Paris-Vendôme et enfin le "Lys d'Or" dont il a reçu le prix, lui ont déjà fait confiance !

                                           


    Parfumeur-créateur raffiné, ses fragrances, imaginées pour les hôtels Park Hyatt, sont enfin commercialisées ! Son logo dessiné par son grand-père Jean Stettenbernard qui a aussi créé celui de la collection du masque. Ses armes, celles de la famille de sa mère, des chevaliers croisés. Son souvenir à cheval avec son ami d’enfance Charles de Saint-Martin.Ses voyages il fait plusieurs fois par an le tour du monde.Son caprice une J-12 de Chanel sertie de diamants c’est son côté bling-bling. Son dandysme des chemises de chez Thomas Pink avec col et poignets amovibles. Ses lunettes ,des Marc Jacobs, achetées à New York. Son bijou des boutons de manchettes avec des perles fines, le cadeau d’une amie. Sa gourmandise des macarons parfumés que l’on déguste dans les hôtels Hyatt. Sa création le parfum incomparable des Hyatt de Paris, Moscou, Madrid, Zurich, Bakou, Dubai et Washington. que l’on peut maintenant rapporter chez soi.

    Il ne fait pas de différence entre un parfum d'ambiance et un parfum tout court. Saviez-vous que Chanel vaporisait le No 5 dans sa boutique. Il a quitté sa chambre du 8 ième étage sans ascenceur. Il s'est installé à deux pas de l'Arc de Triomphe. Ces parfums coûtent 4,000 euros. Il a créé une fragrance à vocation non commerciale qui a assis sa réputation. On lui doit aujourd'hui nombre de sillages précieux et de notes enveloppantes. Une fragrance exclusive créée à force d'imagination et de sensibilité pour Park Hyatt, l'hôtel de Baden-Baden et le Bristol...et bien d'autres.

     

       

             

                  

                                                                                              

               

    http://www.blaisemautin.com/    

                      

                                                              


                 

                                                                                                                                                                  

                   

     

                         

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique